16.2.17

Rigaut VS Mirbeau


Il y a exactement 100 ans, le 16 février 1917, disparaissait l'écrivain anarchisant Octave Mirbeau. La France qui habituellement excelle dans les exercices de commémoration a ignoré ce centième anniversaire de la mort de l'auteur du Journal d'une femme de chambre. Pierre Michel le président de
la Société Octave Mirbeau s'est amusé de la brève annotation consacrée à Mirbeau sur la page FaceBook du Ministère de la Culture : "Au bout de quatre ans, le Ministère de la Culture se souvient enfin d'Octave Mirbeau et de sa commémoration mondiale, à laquelle la Société Mirbeau travaille depuis 2013. Reste à savoir si le Ministère finira par soutenir une petite, dynamique et productive association telle que la notre, fonctionnant à l'huile de coude, et avec de très modestes moyens financiers, et acceptera enfin de relayer son action, au niveau national et internationale. Il n'est pas absolument interdit d'espérer encore..." Certains s'interrogeront sur mon intérêt soudain pour Mirbeau, que je considère par ailleurs comme un des premiers pourfendeurs de la bien-pensance qui n'a jamais été aussi pesante qu'aujourd'hui. Son texte La grève des électeurs est plus que jamais d'actualité. Alors pourquoi évoquer Mirbeau sur le blog Rigaut? Tout simplement parce que Jacques Rigaut qui était très avare en admirations littéraires considérait Octave Mirbeau comme un maître, "un des plus forts littérateurs actuels", s'exclamera-t-il dans une lettre à un ami. A la mort de Mirbeau, Rigaut se désolera même de ne pas avoir rencontré l'écrivain.

1.1.17

2017


Grand Central at New Years Eve , NYC, 1969. Photo by Leonard Freed


"Le jour se lève, ça vous apprendra" (Jacques Rigaut)

Je vous la souhaite bonne. Si tout va bien, 2017 sera l'année de l'achèvement de ce chantier qui a débuté en 2003...


7.12.16

Escalier C



Aujourd'hui, dans toutes les (bonnes) librairies, sortie du vingt-et-unième numéro de la revue des Vieux de 27 à 87 ans avec entre autres un spécial Michel Audiard et un dossier sur le cinéaste Jean-Charles Tacchella (Escalier C...) concocté par votre serviteur. Joyeuses Fêtes à toutes et à tous! 


18.11.16

Les perdants magnifiques


Léonard Cohen (1934-2016)


Ce vendredi 18 novembre 2016 à 23h15.

En hommage à Leonard Cohen, ARTE diffuse le documentaire musical Leonard Cohen – Bird on a wire, inédit à la télévision en France.

Le réalisateur Tony Palmer a suivi l’artiste canadien durant toute sa tournée européenne en 1972, immortalisant les concerts comme les coulisses de l’événement. En 2009, il décide de monter une nouvelle version de son documentaire. Les pellicules de 16 mm montrent l’artiste sans artifice, dans les moments les plus enflammés (des versions live de “Famous blue raincoat”, “So long, Marianne” ou “The partisan”) comme les plus routiniers de sa tournée. Véritable ode à la vie sur la route dans les seventies, le remontage final tient du poème visuel, avec une approche intimiste de l’homme et de l’artiste que fut Leonard Cohen.

Le documentaire sera également en ligne sur ARTE Concert dès le 18 novembre et restera disponible pendant 30 jours.

Source : Le Blog TV News

6.11.16

"Je serai un grand mort"

6 novembre 2016
Tombe de Jacques Rigaut à notre arrivée...




6 novembre 2016
Tombe de Jacques Rigaut juste avant notre départ...



Jacques Rigaut s'est suicidé le 6 novembre 1929 à la Vallée-aux-Loups, il y a 87 ans aujourd'hui. Le 6 novembre de chaque année, je me rends sur sa tombe pour un petit pèlerinage, la nettoyer et y déposer une rose. J'avais noté lors ma dernière visite que le bac à fleurs était désespérément vide. J'ai décidé d'y planter quelques bruyères. Aurélie Joly et Franck Chevalier qui m'accompagnaient cette année m'ont aidé à la tâche de jardinage et de nettoyage. J'en profite pour les remercier. La tombe était sale, couverte de fientes de pigeons, seules quelques fleurs en plastique déposées par une main aimable égayait l'endroit. On me demande souvent où se trouve la tombe de Lord Patchogue, raison pour laquelle je publie ci-dessus la situation exacte de la sépulture. Avant de quitter le cimetière Montmartre, nous sommes allés rendre visite à l'ami Daniel Darc qui repose à quelques mètres de la tombe de J.R. Deux frères de coeur. 




3.11.16

Work In Progress




Quelques nouvelles du chantier en cours. Le (long) chapitre 9 consacré à la période américaine de Rigaut est enfin bouclé. Le chapitre 10 commencera par le retour de Rigaut à Paris fin novembre 1928, se finira un an plus tard avec son suicide le 6 novembre 1929 à la Vallée-aux-Loups et tous les échos liés à ce suicide, dont le principal sera la parution du Feu follet de Drieu chez Gallimard en 1931. Le chapitre 10 sera le dernier chapitre avant l'épilogue. Le bout du tunnel.